Japon: Première journée sans énergie nucléaire le 6 mai

A.C. avec Reuters

— 

Le Japon connaîtra le 6 mai sa première journée sans énergie nucléaire, pour la première fois depuis 1970, au lendemain de l'arrêt programmé du dernier réacteur encore en fonction depuis la catastrophe de Fukushima en mars 2011.

Deux autres réacteurs, sur la centrale d'Ohi, à 360 km au sud-ouest de Tokyo, doivent redémarrer après une série de vérifications, mais la procédure prendra encore plusieurs semaines et n'aboutira pas avant le 6 mai, a fait savoir mardi le ministre du Commerce Yukio Edano lors d'une conférence de presse. Ces réacteurs sont les premiers à avoir passé avec succès les tests de résistance aux graves catastrophes effectués par les autorités, mais le gouvernement tient à obtenir l'aval des responsables locaux, même s'il n'y est pas contraint par la loi. 

La dernière fois que le Japon a vécu sans énergie nucléaire remonte à une période de cinq jours début mai 1970, les deux réacteurs alors existants ayant dû être fermés pour maintenance, selon la Fédération des compagnies d'électricité du Japon.

Après l'accident de Fukushima-Daiichi, déclenchée par un séisme et un raz-de-marée géant sur la côte est de l'archipel, 53 des 54 réacteurs nucléaires japonais ont déjà été mis à l'arrêt pour des contrôles ou des opérations de maintenance. L'énergie nucléaire représentait environ 30% de l'électricité du Japon avant la catastrophe.