Les poulaillers encore trop petits en France et dans onze autres pays européens

ELEVAGE De nombreux pays risquent des sanctions pour ne pas avoir mis les cages en conformité avec la nouvelle législation européenne...

A.C.

— 

Elevage intensif de poules, en Belgique.
Elevage intensif de poules, en Belgique. — CLOSON/ISOPIX/SIPA

Les poules ne sont pas encore à leur aise partout en Europe. Alors que depuis le 1er janvier, la législation européenne impose un espace de 750cm² par cage, douze pays n’ont pas encore mis leurs poulaillers aux normes, parmi lesquels la France. Belgique, Bulgarie, Chypre, France, Espagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Pays-Bas, Pologne et Portugal «ont encore des efforts à effectuer, à des degrés divers» selon les autorités européennes.

Ces pays risquent de recevoir prochainement un «avis motivé» de la Commission européenne, dernier avertissement avant l’ouverture de poursuites devant la Cour européenne de justice de Luxembourg. Ces sanctions n’ont pas pour seule motivation le bien-être des poules: c’est aussi une question de concurrence entre les pays ayant investi pour rénover leurs poulaillers et les autres. Depuis le début de l’année, le prix des œufs a augmenté dans de nombreux pays et la vente d’œufs pondus dans des cages non conformes a été interdite dans le commerce de détail et à l’exportation.