Iran: Grand projet de désalinisation de l’eau de la mer de Caspienne pour alimenter une ville du désert

A.C. avec AFP

— 

L'Iran a lancé officiellement lundi un projet d'un milliard de dollars visant à transporter de l'eau désalinisée de la mer Caspienne vers une ville située dans une région désertique, ont indiqué les médias. Ce projet prévoit la construction d'une usine de désalinisation d'une capacité de 200 millions de m3 par an près de Sari, au nord-est de l'Iran, et d'une canalisation destinée à transporter cette eau vers Semnan, une ville de 200.000 habitants située en bordure du désert, à quelque 150 km plus au sud. L'eau servira à la fois à l'approvisionnement domestique de la population, à des projets d'irrigation et à l'industrie, selon les médias.

La réalisation de ce projet confiée à la branche économique des Gardiens de la révolution, Khatam al-Anbya, devrait prendre deux ans, a indiqué le ministre de l'Energie, Majid Namjou, lors du lancement des travaux. La canalisation devra notamment traverser le haut massif montagneux de l'Alborz, qui borde la mer Caspienne au nord de l'Iran. L'Iran prévoit de mettre en oeuvre, ultérieurement, des projets similaires pour alimenter d'autres villes situées dans des zones désertiques du centre et du sud du pays avec de l'eau désalinisée de la Caspienne ou du Golfe, selon les médias.