La taxe carbone de l'UE nuit à la lutte contre le réchauffement, selon l'Inde

Reuters

— 

La taxe sur les émissions de carbone imposée par l'Union européenne aux compagnies aériennes est «inacceptable» et risque de conduire à l'échec les négociations sur la lutte contre le changement climatique, a déclaré ce mercredi le ministre indien de l'Environnement.

Depuis le 1er janvier, toutes les compagnies aériennes utilisant des aéroports de l'UE doivent payer une taxe destinée à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Cette initiative est dénoncée par les Etats-Unis, la Chine et l'Inde notamment.

«En tant que ministre de l'Environnement, il s'agit à mes yeux d'un facteur d'échec car on ne peut tout simplement pas intégrer cela dans un discours sur le changement climatique et dissimuler des mesures commerciales unilatérales sous le couvert de changement climatique», a dit Jayanthi Natarajan.