Pour Tian Tian et Yang Guang, plus que quelques heures après deux premiers échecs pour s'accoupler

ANIMAUX Les deux pandas du zoo d'Edimbourg ont quelques heures pour s'accoupler et avoir une chance de faire des petits...

Audrey Chauvet

— 

La femelle panda géant Tian Tian se prépare à l'accouplement, le 25 mars 2012, au zoo d'Edimbourg, en Ecosse.
La femelle panda géant Tian Tian se prépare à l'accouplement, le 25 mars 2012, au zoo d'Edimbourg, en Ecosse. — David Kilpatrick / Rex /REX/SIPA

Les deux pandas géants arrivés au zoo d’Edimbourg, en Ecosse, en décembre dernier ont 36 heures devant eux pour s’accoupler, rapporte le Guardian. 36 heures et pas une de plus s’ils veulent donner naissance à une portée de petits pandas: les femelles pandas ne sont en chaleur qu’environ trois jours par an et elles ne sont réellement fécondes que pendant la moitié de cette période.

Intimité pour les pandas

Le zoo d’Edimbourg a donc surveillé de très près les taux d’hormones de la femelle Tian Tian: avec des analyses d’urine et des frottis réguliers, ils ont pu voir ce mardi à 9h du matin que Tian Tian avait ovulé et que c’était le moment de faire entrer le mâle Yang Guang dans son enclos. Celui-ci avait dû sentir son heure approcher: depuis quelques jours, il mangeait de plus en plus de bambou et échangeait des plaintes langoureuses avec Tian Tian. Ce week-end, ils avaient eu droit d’entrer seuls, chacun dans l’enclos de l’autre, pour y laisser leur odeur affriolante.

Pour optimiser les chances d’accouplement, les pandas ont eu droit à un peu d’intimité: les enclos ont été fermés au public et la webcam du zoo débranchée. Mais on ne connaîtra l’issue de leur rencontre que dans quelques mois : les femelles pandas peuvent retenir le sperme du mâle dans leur utérus pendant plusieurs semaines avant que leurs œufs ne soient fécondés. Elles peuvent même faire paraître des symptômes de grossesse qui n’en sont pas. Pour le directeur du zoo d’Edimbourg, Iain Valentine, un échec ne serait que partie remise: «Ce n’est que la première année que Tian Tian et Yan Guang sont en Ecosse, nous avons encore dix ans devant nous», a-t-il déclaré au Guardian. 

Déjà deux échecs

Selon le Telegraph, les deux pandas n'auraient pas tirer profit de leurs deux premières tentatives ce mardi. Lorsque Yang Guang est entré dans l'enclos, il se serait directement jeté sur Tian Tian mais il n'y pas eu de réelle copulation. Devant l'air lassé de Tian Tian au bout d'une dizaine de minutes, les soigneurs les ont séparé pendant une vingtaine de minutes avant de les réunir. Mais dans l'aprés-midi, les deux pandas ont été retrouvés profondément endormis.