Centrale de Fessenheim: L'un des deux réacteurs en arrêt automatique

© 2012 AFP

— 

TO GO WITH THE STORY AFP BY MARC-ANTOINE BAUDOUX: A picture taken on March 14, 2011 in Fessenheim eastern France, shows Fessenheim nuclear power plant, the French oldest nuclear power plant in France. After the nuclear accident in Japan, environmental activist Andre Hatz hopes that local residents in Fessenheim, located in a quake zone, are "aware of the risks," but for now the people living in the region remain serene. AFP PHOTO/FREDERICK FLORIN
TO GO WITH THE STORY AFP BY MARC-ANTOINE BAUDOUX: A picture taken on March 14, 2011 in Fessenheim eastern France, shows Fessenheim nuclear power plant, the French oldest nuclear power plant in France. After the nuclear accident in Japan, environmental activist Andre Hatz hopes that local residents in Fessenheim, located in a quake zone, are "aware of the risks," but for now the people living in the region remain serene. AFP PHOTO/FREDERICK FLORIN — Frederick Florin afp.com

Le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), récemment remis en route, s'est arrêté automatiquement mardi en raison d'un «dysfonctionnement», sans conséquence «sur la sûreté des installations», a indiqué la direction du site.

«Les techniciens de la centrale mènent actuellement les investigations», a-t-elle précisé sur le site internet d'EDF consacré à la centrale, ajoutant que l'autre unité de production de la centrale, celle du réacteur n°1, était de son côté en fonctionnement et alimentait le réseau électrique national.

«Cet événement n'a eu aucun impact ni sur la sûreté des installations, ni sur l'environnement»

Les premières analyses «montrent qu'un dysfonctionnement sur le transformateur principal a conduit à la mise en service des automatismes de protection qui sont à l'origine de cet arrêt». «Cet événement n'a eu aucun impact ni sur la sûreté des installations, ni sur l'environnement», a ajouté la direction du site.

Le réacteur n°2 de la centrale avait été remis en route le 6 mars après un arrêt de plusieurs mois pour sa troisième visite décennale, une opération technique permettant de mener des contrôles et de réaliser des travaux de maintenance. La centrale de Fessenheim, la plus ancienne du parc nucléaire français mise en service en 1977, compte deux réacteurs d'une capacité de 900 mégawatts chacun, tous deux raccordés au réseau électrique national.