Les moules géantes pourraient coûter cher à l'Irlande

ENVIRONNEMENT L'Union européenne menace le pays d'une amende de près de 10 millions d'euros...

Audrey Chauvet

— 

Des moules.
Des moules. — CHANTELAT/SIPA

Dix millions d’euros, ça fait cher la bourriche de moules géantes. Pourtant, l’Irlande vient d’échapper de peu à cette amende colossale de l’Union européenne pour ne pas avoir mis en œuvre les moyens de protection nécessaires de l’habitat des moules géantes, rapporte la BBC.

Des réponses convaincantes ou une amende en mai

Strangford Lough, une anse de 150km² en Irlande du Nord, abrite en effet une population de moules géantes menacée par la dégradation des rochers et des fonds. La baie a beau avoir le statut de réserve marine, cela n’empêche pas les moules de souffrir de la pêche et des pollutions. L’Union européenne a donc demandé à l’Irlande en 2006 de mettre en œuvre un plan de protection des mollusques, sous la menace d’une amende de huit millions de livres (environ dix millions d’euros).

Malheureusement, les actes n’ont pas suivi et en novembre dernier, une association de protection de l’environnement, Ulster Wildlife, a déposé une plainte contre le gouvernement irlandais auprès de la Commission européenne. Les ministères de l’Agriculture et de l’Environnement ont jusqu’à mai pour apporter une réponse convaincante à l’Europe, faute de quoi les contribuables pourraient devoir payer l’amende, assortie de pénalités de plusieurs dizaines de milliers d’euros par jour après la date limite.