Le sel de Guérande est désormais protégé par une IGP

© 2012 AFP

— 

Le sel de Guérande, produit dans l'ouest de la France, est désormais protégé et reconnu par l'Indication géographique protégée (IGP) au sein de toute l'Union européenne.
Le sel de Guérande, produit dans l'ouest de la France, est désormais protégé et reconnu par l'Indication géographique protégée (IGP) au sein de toute l'Union européenne. — Frank Perry afp.com

Le sel de Guérande, produit dans l'ouest de la France, est désormais protégé et reconnu par l'Indication géographique protégée (IGP) au sein de toute l'Union européenne. «La Commission européenne a ajouté une dénomination de produit agricole et alimentaire à la liste des indications géographiques protégées (IGP). Il s'agit du sel marin français sel de Guérande/fleur de sel de Guérande», a indiqué la Commission. Cette distinction est destinée notamment à protéger les dénominations de produits contre les usurpations et imitations. Plus de 1.000 produits sont déjà protégés dans l'UE en vertu de la législation sur la protection des indications géographiques, des appellations d'origine et des spécialités traditionnelles.

Le «caviar des marais»

Les marais salants de Guérande se situent dans les Pays de la Loire, au sud de la Bretagne, entre les embouchures de la Loire et de la Vilaine, en bordure de l'océan Atlantique. Récolté à la main par des «paludiers», le sel de Guérande ne subit aucun lavage, aucun traitement chimique et aucune adjonction contrairement aux sels industriels raffinés. Il peut prendre différentes formes: le gros sel, reconnaissable à ses gros cristaux gris, le sel fin, également nommé sel moulu que l'on peut trouver aromatisé aux herbes, aux algues et aux légumes et la délicate «fleur de sel», surnommé le «caviar des marais».