Madagascar: Au moins 72 morts après le passage de la tempête Irina

Avec Reuters

— 

Le bilan du passage de la tempête tropicale Irina sur le nord de Madagascar fin février s'élève à au moins 72 morts, annoncent ce jeudi les autorités malgaches.

Trois personnes sont encore portées disparues et près de 78.000 ont été déplacées, ajoute le Bureau national de gestion des risques et catastrophes. Pas moins de 1.348 maisons ont été détruites. Irina a dévasté le nord de Madagascar les 26 et 27 février, entraînant sur son passage un cortège d'inondations et de glissements de terrain meurtriers.

Irina se déplace vers le continent

«Les morts ont été soit ensevelis sous la boue, soit emportés par les flots», a précisé Fanja Ratsimbazafy, secrétaire général de la Croix-Rouge malgache. «Beaucoup de routes sont coupées à cause des glissements de terrain. Les crues des rivières ont isolé de nombreux villages. Il est difficile d'avoir des informations à cause de l'isolement des régions touchées. Cela complique aussi l'organisation de l'aide», a-t-il expliqué.

Irina, qui génère encore des vents de 45 noeuds (83 km/h), se déplaçait mercredi en direction du continent africain, selon la Nasa. Elle pourrait atteindre les côtes du Mozambique et d'Afrique du Sud d'ici deux jours, met en garde l'agence spatiale américaine sur son site internet. L'île de Madagascar avait déjà été frappée mi-février par le cyclone Giovanna, qui avait fait 35 morts et 284 blessés.