Aviation: La compagnie chilienne LAN réalise son premier vol au biocarburant

A.C. avec AFP

— 

La compagnie aérienne chilienne LAN, l'un des plus importants transporteurs latino-américains, a annoncé avoir réalisé mercredi son premier vol commercial à base de biocarburant, issu d'huiles végétales raffinées. Le vol entre la capitale Santiago et la ville de Concepcion (sud) sur une distance de 500 km environ a été effectué avec un Airbus A-320, a précisé LAN dans un communiqué. Le biocarburant, à base de «résidus d'huile végétale raffinée, répond aux critères techniques les plus stricts requis pour voler et a les mêmes caractéristiques que le carburant régulièrement utilisé en vols», selon LAN.

Plusieurs compagnies aériennes dans le monde ont réalisé ces dernières années des expériences dans le domaine des biocarburants, certaines comme la néerlandaise KLM en utilisant régulièrement sur des liaisons commerciales. LAN rappelle dans son communiqué l'objectif de l'Agence internationale du transport aérien (IATA): que 1% du carburant des avions en 2015 soit du biocarburant.

«Un pas décisif vers l'avenir»

Au Mexique, Aeromexico, sur un vol transatlantique, et Interjet, sur une liaison intérieure, ont déjà réalisé en 2011 des vols au biocarburant, mais le Santiago-Concepcion de LAN est considéré comme étant le premier en Amérique du Sud. «Ce vol représente un pas décisif vers l'avenir de l'industrie aéronautique. A LAN, nous visons pour l'aviation commerciale un développement des biocarburants durables qui ont un haut potentiel de production en Amérique latine», a déclaré le directeur général de LAN Ignacio Cueto.

Selon LAN, ces biocarburants peuvent provenir de diverses plantes comme le jatropha, les halophytes, les algues et des résidus d'huiles végétales traités ou transformés «pour faire un carburant de grande qualité». LAN, une des premières compagnies sud-américaines avec des filiales au Pérou, en Argentine, en Equateur et en Colombie, a engagé un processus de fusion avec le brésilien TAM pour former un géant du transport aérien, LATAM, qui sera le numéro un en Amérique latine, et figurera parmi les 10 premiers dans le monde.