Marée noire: BP devra payer certains coûts du propriétaire de la plateforme

© 2012 AFP

— 

Le groupe pétrolier britannique BP devra payer certains des coûts de la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique supportés par Transocean, le propriétaire de la plateforme naufragée, a décidé jeudi la justice américaine
Le groupe pétrolier britannique BP devra payer certains des coûts de la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique supportés par Transocean, le propriétaire de la plateforme naufragée, a décidé jeudi la justice américaine — Ben Stansall afp.com

Le groupe pétrolier britannique BP devra payer certains des coûts de la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique supportés par Transocean, le propriétaire de la plateforme naufragée, a décidé jeudi la justice américaine.

Dans une décision partagée, le juge Carl Barbier, du tribunal fédéral du district oriental de Louisiane (sud), a estimé que BP devrait indemniser Transocean, une société dont le siège se trouve en Suisse, pour les dommages que cette dernière pourrait être amenée à verser à des tiers du fait de la marée noire.

Cette disposition s'applique même si les plaintes résultent d'une négligence de la part de Transocean, a estimé le juge.

Il a en revanche estimé que BP n'aurait pas à payer les frais de justice de Transocean ni les éventuelles amendes que cette société pourrait se voir infliger.

Dans un communiqué, BP s'est félicité de la décision de la justice américaine à qui le groupe britannique demandait de répartir les responsabilités de la marée noire entre lui et ses deux principaux sous-traitants, Transocean, propriétaire de la plateforme Deepwater Horizon qui a explosé le 20 avril 2010, et l'américain Halliburton, responsable du coffrage en ciment du puits à l'origine de l'explosion.

Selon BP, cette décision signifie que "Transocean ne peut échapper à sa responsabilité dans cet accident". "La décision de ce jour révèle clairement que les sous-traitants seront tenus responsables de leurs actes conformément à la loi".

Transocean a salué la décision de justice. "Cela confirme que BP est responsable pour tous les dégâts en matière économique causés par le pétrole qui a fui de son puits, et cela discrédite ses tentatives continuelles visant à s'extraire de ses obligations à la fois contractuelles et financières", a réagi Transocean.

"Nous attendons la décision de justice", a pour sa part déclaré à l'AFP un porte-parole d'Halliburton, Beverly Blohm Stafford.

La catastrophe, qui a causé la mort de 11 personnes, a provoqué la plus grande marée noire jamais connue aux Etats-Unis. Alimentée pendant 87 jours par la fuite du puits, la marée noire a pollué plus de 1.700 km de zones marécageuses et de plages, tuant près de 6.000 oiseaux.

BP a provisionné 40 milliards de dollars pour faire face aux coûts de la marée noire, de l'indemnisation des pêcheurs aux amendes infligées par l'administration américaine.