Japon: L'AIEA examine les tests de résistance des centrales nucléaires

A.C. avec Reuters

— 

Une équipe d'experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a entrepris lundi de passer en revue les tests de résistance des réacteurs nucléaires japonais menés par le gouvernement à la suite de la catastrophe de Fukushima. «Nous procédons à leur demande à un examen de la méthodologie et de l'approche qu'ils ont suivies pour conduire une évaluation exhaustive en matière de sécurité, ou tests de résistance», a dit James Lyons, le chef de l'équipe de l'AIEA qui restera au Japon jusqu'au 31 janvier, date à laquelle les dix experts de l'AIEA qui passent ces résultats en revue présenteront leur évaluation.

L'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industriel (Nisa) a achevé la semaine dernière les tests de résistance pratiqués sur l'ensemble du parc nucléaire japonais, et conclu que les réacteurs étaient en mesure de résister à un accident similaire aux événements du 11 mars. Plus de dix mois après l'accident du 11 mars 2011, seuls cinq des 54 réacteurs de l'archipel sont à ce jour en activité. «Nous ne nous focaliserons pas sur le point de savoir s'il est ou non acceptable de redémarrer tout ou partie des réacteurs. Cela relève de l'entière responsabilité du gouvernement japonais, et nous ne prendrons aucune décision en la matière», a précisé James Lyons.