Le Parlement européen veut améliorer le recyclage des déchets électroniques

A.C. avec Reuters

— 

Le taux de collecte des déchets électriques et électroniques dans les pays de l'Union européenne devra atteindre 45% des volumes mis sur le marché d'ici quatre ans et 65% d'ici sept ans, selon de nouvelles règles adoptées ce jeudi par le Parlement européen. Tous les produits grand public sont concernés, des aspirateurs aux ordinateurs en passant par les lampes fluorescentes et les téléphones portables. Les distributeurs d'équipements électriques ou électroniques disposant d'une surface d'au moins 400m2 devront mettre à la disposition des consommateurs des points de collecte pour les déchets dont la taille ne dépasse pas 25cm, qu'ils aient été ou non acquis chez eux.

Le nouveau texte renforce les objectifs d'une directive communautaire de 2003 qui prescrivait un taux de collecte par habitant de quatre kilos en 2006. Karl-Heinz Florenz, l'eurodéputé allemand rapporteur de la nouvelle directive, estime que l'UE a produit en 2005 plus de huit millions de tonnes de déchets électroniques, soit 20 kg par habitant. Ce total devrait grimper à 12,3 millions de tonnes d'ici à 2020. Les déchets électriques et électroniques sont ceux dont la quantité augmente le plus rapidement en Europe et dans le monde.