Gaz de schiste: Total dépose un recours contre l'abrogation de son permis d'exploration

Audrey Chauvet

— 

Lors d’une conférence organisée mardi à Paris par le Club Energie et développement, et intitulée «Gaz de schiste, comment sortir de l’interdiction française?» le groupe pétrolier Total a confirmé avoir déposé un recours administratif visant à contrer l’abrogation de son permis d’exploration de gaz de schiste dans le sud de la France. «Total respecte la loi. Notre position, c'est que la loi ne justifiait pas l'abrogation de ce permis», a déclaré Bruno Courme, responsable des activités de Total sur les gaz de schiste, à l’AFP.

Le 3 octobre dernier, le gouvernement avait abrogé trois permis d’exploitation en application de la loi votée en juillet interdisant la méthode de la fracturation hydraulique. Le groupe Total s’était alors vu retirer un permis près de Montélimar (Drôme), et avait fait part de sa «surprise» après cette décision basée sur un dossier qui n’aurait pas «suffisamment explicité» quelle méthode alternative à la fracturation hydraulique le groupe comptait utiliser.