Premier vol transatlantique au biocarburant pour la compagnie Lufthansa

A.C.

— 

La compagnie aérienne allemande va expérimenter son premier vol au biocarburant au dessus de l’Atlantique le 12 janvier, rapporte Air Journal. Après six mois d’essais, la compagnie est prête à affréter un Boeing 747 de Francfort à Washington. Pour ce vol, il faudra 40 tonnes de «mélange biosynthétique» qui réduira les émissions de CO2 de 38 tonnes par rapport à un vol classique au kérosène, soit l’équivalent de six vols réguliers entre Francfort et Berlin.

Lufthansa fait déjà voler, depuis six mois, des vols entre Francfort et Hamburg alimentés un mélange de kérosène et de biocarburant à base de jatropha. La compagnie affirme avoir réduit ses émissions de CO2 de 1.471 tonnes grâce à ce mélange, qui reste toutefois très coûteux: le biocarburant est deux fois plus cher que le kérosène. Mais cela pourrait permettre de substantielles économies lorsque les compagnies aériennes devront passer à la caisse des quotas carbone, l’Union européenne les ayant inclus dans le système d’échange de permis d’émissions à compter de 2012.