Chasse à la baleine: Le Japon relâche trois militants écologistes australiens

Avec Reuters

— 

Le Premier ministre australien Julia Gillard a annoncé ce mardi que les autorités japonaises avaient décidé de libérer sans aucune charge trois militants écologistes australiens interpellés dimanche à bord d'un navire d'escorte de la flotte baleinière nippone.

Les trois hommes étaient montés à bord du Shonan Maru 2 à la faveur de l'obscurité dans l'océan Indien, au large de la côte ouest de l'Australie, et risquaient une inculpation en vertu de la loi japonaise. Julia Gillard a remercié le gouvernement japonais de sa coopération dans cette affaire et condamné l'action des militants.

L'Australie est vigoureusement opposée aux campagnes baleinières du Japon dans les mers du Sud mais estime que le seul moyen de mettre un terme à cette pratique passe par les tribunaux internationaux, non par des actions militantes dangereuses en haute mer. Canberra a déposé l'an dernier une plainte contre Tokyo devant la Cour internationale de la justice de La Haye dont la décision n'est pas attendue avant 2013 au plus tôt.