Chili: Un mort, 23.000 hectares détruits dans une vague d'incendies d'été

© 2012 AFP

— 

Plus de 23.000 hectares de forêt ont été détruits, des maisons brûlées et une personne tuée au Chili par une série d'incendies aggravés par un début d'été sec et chaud, même si le feu le plus important, dans un parc de Patagonie, était en passe d'être contrôlé lundi.
Plus de 23.000 hectares de forêt ont été détruits, des maisons brûlées et une personne tuée au Chili par une série d'incendies aggravés par un début d'été sec et chaud, même si le feu le plus important, dans un parc de Patagonie, était en passe d'être contrôlé lundi. — Francisco Quiroz afp.com

Plus de 23.000 hectares de forêt ont été détruits, des maisons brûlées et une personne tuée au Chili par une série d'incendies aggravés par un début d'été sec et chaud, même si le feu le plus important, dans un parc de Patagonie, était en passe d'être contrôlé lundi.

Quinze feux d'importances diverses étaient actifs aux premiers jours de 2012 à travers le territoire chilien, a annoncé le président Sebastian Piñera lundi, en communiquant le dernier bulletin du Bureau national des urgences (Onemi).

Ces sinistres ont causé ce week-end un premier décès: un homme de 75 ans, victime de l'incendie qui restait lundi le plus préoccupant, près de Quillon et Florida, dans la région très boisée de Biobio, à 500 km au sud de la capitale Santiago.

La victime avait refusé de quitter son logement, dans un secteur où 500 personnes ont été évacuées, a précisé Sebastian Piñera. L'incendie dans la région a détruit 10.000 hectares environ, une centaine de maisons et une usine de cellulose. Plus de 500 pompiers et agents forestiers combattaient les flammes lundi.

Les autorités étaient plus optimistes concernant l'incendie le plus spectaculaire qui, au sixième jour de lutte, mobilisait 700 hommes dans un parc naturel de Patagonie à l'aura internationale, le parc Torres del Paine.