Cargo échoué: La qualité des huîtres s'est amélioré

© 2011 AFP

— 

La qualité des huîtres de la ria d'Etel, concernées par un arrêté d'interdiction de commercialisation après l'échouement du cargo TK Bremen, s'est encore améliorée, a indiqué jeudi la préfecture du Morbihan.
La qualité des huîtres de la ria d'Etel, concernées par un arrêté d'interdiction de commercialisation après l'échouement du cargo TK Bremen, s'est encore améliorée, a indiqué jeudi la préfecture du Morbihan. — Valery Hache afp.com

La qualité des huîtres de la ria d'Etel, concernées par un arrêté d'interdiction de commercialisation après l'échouement du cargo TK Bremen, s'est encore améliorée, a indiqué jeudi la préfecture du Morbihan. «Cette amélioration se poursuit et permet aujourd'hui d'augmenter encore la zone où la commercialisation est autorisée», indique un communiqué de la préfecture du Morbihan. «C'est pourquoi les huîtres situées entre Saint-Cado et Pont-Lorois peuvent désormais être consommées sans risque», poursuit le communiqué.

Sur les quelque 35 exploitations ostréicoles de la ria d'Etel, trois (contre cinq auparavant) restent concernées par l'arrêté d'interdiction de commercialisation qui ne touche que les huîtres qui n'étaient pas placées en bassins insubmersibles. «En ce qui concerne les autres coquillages (fouisseurs principalement, -ndlr: coques, couteaux, etc.-), l'interdiction de leur commercialisation dans l'ensemble de la rivière est maintenue jusqu'à ce qu'une série de résultats attestent de leur parfaite qualité», précise le texte.

De nouvelles analyses ont été pratiquées jeudi et «leurs résultats seront connus en début de semaine prochaine», ajoute le communiqué de la préfecture.