Les manchots gays du zoo de Toronto ne sont plus si gays que ça

ANIMAUX Buddy a craqué le premier pour une femelle manchot...

Audrey Chauvet

— 

Pedro et Buddy, les deux manchots gays du zoo de Toronto.
Pedro et Buddy, les deux manchots gays du zoo de Toronto. — © Mark Blinch / Reuters

Buddy et Pedro, c’est fini. L’histoire d’amour des deux manchots gays du zoo de Toronto n’aura pas résisté aux charmes de Farai, une femelle manchot qui a fait chavirer le cœur de Buddy en l’espace de quelques heures. Mise volontairement par le zoo canadien entre les deux mâles pour assurer leur reproduction, Farai a bien réussi sa mission: des rumeurs de grossesse circulent déjà dans les enclos. Les premiers petits pourraient arriver en avril prochain.

De son côté, Pedro vit moins bien la rupture. Il n’a pas encore voulu s’accoupler avec la femelle qui lui est destinée. «Pedro est prêt, mais sa promise, Thandiwey, est un peu timide», explique Tom Mason, le soigneur des manchots, à The Canadian Press. Pedro n’a encore jamais eu de petits, tandis que Buddy s’était déjà accouplé à des femelles avant de connaître Pedro.