La centrale de Fukushima dévastée, un mois après le tsunami du 11 mars 2011.
La centrale de Fukushima dévastée, un mois après le tsunami du 11 mars 2011. — NEWSCOM/SIPA

FUKUSHIMA

Tsunami ou séisme? Polémique au Japon sur la cause de la catastrophe de Fukushima

Selon un rapport gouvernemental, ce serait le séisme qui aurait fait des dégâts dans la centrale nucléaire et non le tsunami, comme le prétend Tepco...

La vague de 13 mètres qui s’est abattue sur la centrale nucléaire de Fukushima le 11 mars dernier ne serait pas la cause des dégâts subis par l’installation japonaise. Selon la commission gouvernementale chargée de mener une enquête sur les causes de la catastrophe, c’est bien le tremblement de terre ayant précédé le tsunami qui a endommagé les structures et les canalisations de la centrale.

Des experts ont déjà mis en cause le scénario de la catastrophe présenté par Tepco: dans un article publié en septembre, Mitsuhiko Tanaka, un ingénieur japonais, affirmait que la tuyauterie de la centrale était déjà endommagée avant le déferlement du tsunami, en se fondant sur les horaires mentionnés dans les notes des techniciens de la centrale.

Cette hypothèse n’arrange pas Tepco: elle signifierait que l’exploitant devrait remettre à niveau toutes ses installations pour répondre à des normes antisismiques renforcées. Ce qui signifie des investissements lourds et des délais supplémentaires pour remettre en service les réacteurs arrêtés actuellement pour subir des tests de résistance.