Tourisme, tous à cheval!

TOURISME Le Salon du Cheval de Paris accueille du 3 au 11 décembre un Espace Tourisme deux fois plus grand que celui de l'édition précédente. Sur 350m², c'est l'occasion de trouver des informations sur des chemins de randonnée accessibles en cheval ou sur des séjours équestres en France et aux quatre coins du globe...

Eudoxie Jantet

— 

Equitation - illustration.
Equitation - illustration. — SIPA

«Le tourisme équestre permet de partir, à cheval ou en attelage, sur les itinéraires de nos belles régions françaises, à la rencontre de la nature, de ses paysages, de ses traditions et populations», précise Pauline Arnefaux du Comité National de Tourisme Equestre (CNTE), structure rattachée à la Fédération Française d’Equitation (FFE). Elle ajoute que «c’est ce double dépaysement, l’aspect touristique avec le voyage et le sport avec l’animal qui plaît aux gens». Par essence, le tourisme équestre se pratique d’abord en milieu naturel, bien qu’il soit parfois possible de traverser les villes pendant les randonnées.

En France, le nombre de pratiquants a plus que doublé en 10 ans. Actuellement, le CNTE compte près de 90.000 licenciés et plus de 2.200.000 pratiquants. Que de chemin parcouru depuis la fin des années 50, époque à laquelle l’activité a émergé dans notre pays. Et du chemin, il y en a à parcourir: plus de 16.000 kilomètres de balades ont été balisés depuis 1963.

A l’international, le tourisme équestre a d’abord été pratiqué dans des pays tels que l’Espagne, le Portugal et l’Afrique du Nord. Aujourd’hui, «toutes les destinations synonymes de sport et de nature sont concernées et des agences en France commercialisent ce type de produit sur l’ensemble des continents», explique Pauline Arnefaux.

A découvrir au Salon du Cheval

Parmi la quarantaine de départements métropolitains et d’Outre-mer présents au Salon du Cheval de Paris, ainsi que les nombreux tour-opérateurs, agences de voyages et centres équestres, vous trouverez très certainement le séjour de vos rêves. La petite sélection ci-après vous donnera un avant-goût de ce que vous pouvez faire, notamment en France.

Pour ceux qui n’ont pas encore réservé leur réveillon, Cap Rando propose de fêter la nouvelle année dans le Lubéron, à la mode équestre et provençale. C’est au cœur du Parc Naturel Régional du Lubéron que vous vous promènerez à travers la garrigue et les forêts, les champs de vigne et d’oliviers, au rythme de votre cheval. Le midi, un intendant de Cap Rando vous portera un repas chaud, et, le soir, le dîner sera pris auprès d’un feu de cheminée. Une soirée exceptionnelle aura lieu pour le passage du nouvel an. 7 jours / 6 nuits dont 5 jours à cheval. A partir de 850 euros. www.cap-rando.com

Les beaux jours de mars seront l’occasion de faire le tour de la baie du Mont Saint Michel avec Cheval Plaisir. Le premier matin vous parcourrez environ 8km de petites routes calmes avant de rejoindre la Baie. Le deuxième jour, vous atteindrez la Baie du Mont Saint-Michel depuis le Bec d’Andaine, site très connu pour sa plage et ses dunes. 2 ou 3 jours. A partir de 280 euros. www.cheval-plaisir.com

Tout au long de l’année, séjournez avec vos enfants dans la ferme équestre La Vallée des Cerfs à Luchapt dans la Vienne. De la randonnée pédestre aux cours d’attelage en passant par des stages de traction cheval de trait, le choix est vaste. L’hébergement peut se faire en gîtes, en chambres d’hôtes ou en camping. Durées variables. 650 euros pour un gîte 6 personnes. Randonnées à cheval d’une semaine à partir de 665 euros. www.cerfcheval.com

Comment devenir un éco-cavalier?