Des traces de césium radioactif dans du lait en poudre au Japon

Reuters

— 

Des traces de césium radioactif ont été détectées dans du lait en poudre pour bébé fabriqué par la compagnie Meiji, a annoncé mardi le producteur de lait nippon, neuf mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiichi. Cette annonce, qui a fait plonger le titre de Meiji de plus de 10% à son plus bas depuis mai 2009, risque d'alimenter les inquiétudes des consommateurs après la découverte ces derniers mois de traces radioactives sur des légumes, du thé, du lait et des fruits de mer.

Le groupe, qui soupçonne les substances radioactives émises par la centrale endommagée le 11 mars dernier d'être à l'origine de ces traces de césium, a annoncé le rappel de 400.000 boîtes de lait en poudre vendues uniquement au Japon. Selon des tests réalisés par la compagnie, un taux de césium radioactif de 30,8 becquerels par kilogramme a été détecté dans le lait en poudre, soit un niveau inférieur au seuil d'alerte fixé par le gouvernement à 200 becquerels par kilogramme.