Une mention «Reconnu Grenelle Environnement» pour les sociétés du bâtiment

BATIMENT Les professionnels pourront être labellisés Grenelle...

© 2011 AFP

— 

La mention "Reconnu Grenelle Environnement" apparaîtra prochainement sur des camionnettes et logos d'entreprises du bâtiment, gage de leur respect d'une série de normes lorsqu'elles feront des travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique des logements.
La mention "Reconnu Grenelle Environnement" apparaîtra prochainement sur des camionnettes et logos d'entreprises du bâtiment, gage de leur respect d'une série de normes lorsqu'elles feront des travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique des logements. — Jean-Francois Monier afp.com

La mention «Reconnu Grenelle Environnement» apparaîtra prochainement sur des camionnettes et logos d'entreprises du bâtiment, gage de leur respect d'une série de normes lorsqu'elles feront des travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique des logements. L'Etat, les fédérations d'entreprises et artisans du bâtiment et trois organismes de qualification du bâtiment et des énergies renouvelables ont signé mercredi une charte d'engagement, et lancé la mention «Reconnu Grenelle Environnement». Elle concerne les prestataires de travaux soit d'efficacité énergétique, soit d'installation d'équipements de production d'énergie renouvelable.

32.200 entreprises répondent déjà aux critères

Face à la multiplication des labels et logos écologiques, «l'idée c'est de dire au consommateur: vous n'avez pas besoin de lire ce qu'il y a en-dessous, à partir du moment où vous voyez Reconnu Grenelle Environnement», a souligné à l'AFP, Virginie Schwarz, directrice exécutive des Programmes à l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), qui est à l'origine du nouveau signe de qualité. «On n'a pas inventé un nouveau nom, Grenelle Environnement c'est quelque chose qui parle aux gens, à quoi ils attribuent une valeur», a-t-elle ajouté.

La mention s'obtient sur dossier auprès de l'un des trois organismes de qualification Qualibat, QualitEnR ou Qualifelec, eux-mêmes agréés par le Comité français d'accréditation (Cofrac). Une visite de chantier permet de s'assurer de l'application des critères exigés. En cas de défaillance concernant la prestation d'un entrepreneur porteur de la mention, la charte d'engagement, que chaque société qualifiée doit signer, exige d'avoir prévu une procédure de traitement des litiges et de sanctions, pouvant aller jusqu'à l'exclusion. La mention est attribuée pour une période de deux ans reconductible.

Selon Qualibat, quelque 32.200 entreprises répondent déjà aux critères pour la mention «Reconnu Grenelle». «L'objectif c'est d'arriver début 2014 avec un nombre suffisant d'entreprises pour pouvoir mettre en place l'éco-conditionnalité des aides publiques, comme les crédits d'impôts et l'éco-prêt à taux zéro», a ajouté Virginie Schwarz.