Les compagnies aériennes américaines volent à l'huile de McDo

TRANSPORTS Après les premiers tests réalisés par Virgin Atlantic en 2008 et par KLM en juin dernier, les compagnies aériennes américaines se mettent au bio-carburant, motivées notamment par l'intégration du transport aérien au système européen d'échange de quotas d'émissions de CO2 dès 2012...

A.C.

— 

Un avion de la compagnie United Continental airlines.
Un avion de la compagnie United Continental airlines. — Amy Sancetta/AP/SIPA

Le vol United Continental  1403 de Houston à Chicago qui a décollé lundi matin carburait aux algues: ce vol-test, baptisé «Eco skies test flight» contenait dans son moteur 60% de fioul traditionnel et 40% de carburant à base d’algues, produit par l’entreprise californienne Solazyme. La compagnie Alaska Airlines a également annoncé qu’à compter de ce mercredi certains de ses vols utiliseraient un mélange de 80% de fioul et 20% de carburant issu d’huiles de cuisson, rapporte The Guardian. «Nous pouvons utiliser de l’huile végétale ou de l’huile de cuisson, a expliqué Robert Ames, vice-président de la société Dynamic Fuels, qui produira le carburant pour Alaska Airlines. Une bonne image à donner est la graisse de friture produite par McDonald’s.»

L’huile de MacDo six fois plus chère que le kérosène 

Chez Alaska Airlines, l’huile récupérée dans les friteuses de McDo servira à faire voler des moyens-courriers, de Seattle à Washington ou de Seattle à Portland. Des distances sur lesquelles l’avion peut être en compétition avec la voiture. Les émissions de gaz à effet de serre des avions devraient être réduites de 10% sur ces trajets, selon la compagnie aérienne. Le seul inconvénient est le prix du bio-carburant: il coûte six fois plus cher que le kérosène. Mais la quantité d’huile pouvant être exploitée laisse espérer une baisse des coûts, même si, comme le rappelle un porte-parole de Alaska Airlines, «On ne va pas fermer l’Arabie Saoudite, nous n’avons pas les capacités aux Etats-Unis pour produire ces quantités, même si nous aimons nos fast-food.»

Dynamic Fuels a été créé par la société Tyson Foods Inc, leader mondial dans la production de viande de bœuf, de porc et de volaille, et Syntroleum Corporation, spécialisé dans la production de bio-carburants. L’usine de Dynamic Fuels a une capacité de production annuelle de 284 millions de litres par an.  L’armée américaine devrait faire voler 40 de ses avions avec un mélange à base de bio-carburants d’ici à 2013. Solazyme espère pour sa part produire 90 millions de litres de carburant à base d’algues par an dès 2014.

Le système de quotas d’émissions européen va contraindre toutes les compagnies aériennes entrant ou sortant de l’Union européenne à racheter l'équivalent de 15% de leurs émissions de CO2 (moyennées sur la période 2004-2006) et devrait leur coûter 380 millions d'euros en 2012.