Etats-Unis: L'évasion d'animaux sauvages dans l'Ohio se termine en carnage

INSOLITE Une cinquantaine d'animaux s'était échappée mardi d'un zoo de l'Ohio après le suicide probable de son propriétaire. Ils ont presque tous été abattus...

A.C.

— 

Les animaux sauvages échappés d'un zoo de l'Ohio le 18 octobre ont été abattus par la police.
Les animaux sauvages échappés d'un zoo de l'Ohio le 18 octobre ont été abattus par la police. — AP/SIPA

La tension est retombée autour de la ferme des animaux de Muskingum County, dans l’Ohio: la cinquantaine de bêtes sauvages échappées du zoo mardi a été abattue par les policiers du comté, qui menaient une chasse intensive pour éviter tout accident avec la population.

48 animaux abattus

Les raisons de la mort du propriétaire du zoo, Terry Thompson, restent inconnues, mais la police privilégie la piste du suicide. Cet homme, vétéran de la guerre du Vietnam qui se livrait à la vente d’armes plus ou moins légalement, avait passé récemment quelques mois en prison. Son parc animalier avait déjà fait l’objet de plaintes de la part des  voisins, des évasions sporadiques ayant déjà eu lieu ces dernières années. Terry Thompson aurait même été accusé de cruauté et de négligence envers les animaux.

Mardi, l’homme aurait ouvert les cages des animaux avant, sans doute, de se donner la mort. La police a depuis abattu 48 d’entre eux, afin d’éviter que la population ne soit attaquée par les bêtes sauvages. Parmi les animaux morts, on compte 18 tigres du Bengale, 17 lions, six ours noirs, deux grizzlis et un loup. Seuls trois léopards, un ours brun et deux singes ont pu être capturés et transférés au zoo de Columbus.