Nouvelle-Zélande: La marée noire atteint les plages néo-zélandaises

POLLUTION Le porte-conteneurs qui s'est échoué dans la baie de Plenty mercredi dernier a perdu 350 tonnes de pétrole...

avec Reuters
— 
Le porte-conteneurs Rena qui s'est échoué en baie de Plenty, en Nouvelle-Zélande, le 9 octobre 2011.
Le porte-conteneurs Rena qui s'est échoué en baie de Plenty, en Nouvelle-Zélande, le 9 octobre 2011. — AP Photo/Bay of Plenty Regional Council/New Zealand Herald

Le porte-conteneurs qui s'est échoué au large des côtes de la Nouvelle-Zélande mercredi dernier a provoqué une marée noire qui s'intensifie en raison du mauvais temps, rejetant des galettes de pétrole sur des plages réputées pour leur beauté, rapportent mardi les autorités néo-zélandaises. Environ 350 des 1.700 tonnes de pétrole lourd que contient le navire se sont échappées. Les autorités néo-zélandaises ont demandé aux habitants de ne pas se rendre sur les plages de la région et de ne pas consommer de fruits de mer.

Une dizaine d’animaux morts

Les autorités maritimes néo-zélandaises ont indiqué que le mauvais temps avait déplacé le navire sur le récif durant la nuit de lundi à mardi et que les fortes vagues et les vents violents empêchaient l'équipage de rester à bord. Le propriétaire du navire, Daina Shipping, une filiale de la société grecque Costamare Inc. est responsable du renflouement, mais toute opération doit recevoir au préalable l'aval des autorités de Nouvelle-Zélande.

La région touchée est très prisée des touristes, notamment par les surfeurs et les pêcheurs, en raison de ses longues plages de sable. Jusqu'à présent, une dizaine d'animaux sont morts et autant ont été soignés. Le «Rena», un porte-conteneurs battant pavillon libérien, devait accoster à Tauranga, principal port d'exportation néo-zélandais situé à 200 km au sud-est d'Auckland, avant de rejoindre Singapour.