Un cochon «héroïque» a été cloné en Chine

SCIENCES Plus symbolique que scientifique, le clonage du cochon-star qui avait survécu à un tremblement de terre a donné naissance à six porcelets...

A.C.

— 

Le cochon Zhu Jianqiang le 17 juin 2010.
Le cochon Zhu Jianqiang le 17 juin 2010. — Quirky China News / Rex Features

Les gènes de l’héroïsme peuvent-ils être clonés? Un cochon chinois, devenu célèbre pour avoir survécu au tremblement de terre de 2008 dans le Sichuan, a été cloné et a donné «naissance» à six porcelets, rapporte le China Times. Ils ressemblent trait pour trait à leur «père» Zhu Jianqiang, surnom qui signifie «le cochon à la volonté de fer»: ils ont la même marque de naissance entre les yeux, censée être le symbole de leur «force et de leur vigueur».

Obésité et fainéantise: le déclin d'une idole

Zhu Jianqiang est devenu un symbole national en Chine après avoir résisté pendant un mois sous les ruines de sa porcherie en mâchant du charbon et en buvant l’eau de pluie. «Maigre comme une chèvre» lorsqu’il a été sauvé, il pèse aujourd’hui 150kg et passe ses vieux jours dans un muséum où sa fainéantise et son obésité augmentent de jour en jour. Castré avant le tremblement de terre, le traumatisme qu’il a traversé et son âge (5 ans, soit environ 60 ans en âge humain) faisaient de lui un très mauvais candidat au clonage.

Le super-cochon a néanmoins étonné les médecins: les six porcelets en pleine santé qui portent son ADN devraient être envoyés à un institut de recherche en génétique. Le but de ce clonage était plus symbolique que scientifique: la célébrité de Zhu Jianqiang pourrait servir à promouvoir le clonage en Chine.