Niveau de radioactivité élevé dans du riz au Japon

JAPON Du riz fortement contaminé a été trouvé à plus de 50km de Fukushima...

Avec Reuters

— 

Un champ de riz au Japon, en septembre 2011.
Un champ de riz au Japon, en septembre 2011. — YOMIU/JAPAN OUT/SIPA

Les autorités japonaises ont signalé le premier cas de riz ayant un taux de radioactivité nettement supérieur au seuil nécessitant des analyses des rizières avant récolte, a déclaré vendredi soir le ministère de l'Agriculture.  Il s'agit du premier cas au Japon de riz contenant du césium radioactif de plus de 200 becquerels par kilogramme, niveau à partir duquel des analyses complémentaires approfondies de la zone incriminée doivent être réalisées.

Un niveau de césium radioactif de 500 bequerels par kilogramme a été ainsi mesuré sur un échantillon de riz récolté à Nihonmatsu, dans la préfecture de Fukushima, à 56 km à l'ouest de la centrale nucléaire théâtre d'un grave accident le 11 mars dernier, à la suite d'un violent tsunami.
La préfecture de Fukushima va décupler les points d'inspection, a fait savoir le ministère lors de l'annonce de cette découverte.  Si le degré de césium dans le riz dépasse le plafond de 500 becquerels par kg imposé par le gouvernement, la commercialisation du riz produit dans la région doit cesser.