Montbéliard inaugure les déplacements «à la carte»

Reuters

— 

Emprunter un vélo électrique, une voiture électrique ou prendre le bus au moyen d'une même carte prépayée, c'est possible depuis vendredi à Montbéliard (Doubs).

Une même carte, payée 15 euros, permet à l'usager d'effectuer 15 trajets en autobus, de conduire 110 minutes au volant d'une F-City, un véhicule électrique conçu et produit localement ou de rouler 600 minutes à vélo.

On peut aussi opter pour le forfait mensuel à 60 euros. «L'idée, c'est d'acheter du temps de déplacement au bureau de tabac sur le mode des cartes de téléphonie mobile», a expliqué à Reuters Phlip Slomian, président de Toowup, la société gestionnaires du service.

Participation de l'Ademe

Autre spécificité du système «Ah ! La carte» : les voitures, des quadricycles lourds munis d'un système de géolocalisation, peuvent être empruntées et remisées sur n'importe quelle place de stationnement du centre-ville.

Sur un simple appel téléphonique, l'opérateur indique à l'usager où se trouve le véhicule le plus proche.

Un permis B suffit pour les conduire. Pour lancer ce service multimodal, donné comme pionnier en France, la flotte est limitée à huit vélos et cinq voitures.

L'Agglomération du Pays de Montbéliard, présidée par le socialiste Pierre Moscovici, a investi 418.000 euros dans l'opération, dont une aide de 35.000 euros de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

Un peu plus de 180.000 euros seront affectés à la gestion du service sur deux ans.