Claudine André, femme en or 2011

ENVIRONNEMENT Investie pour la survie des Bonobos, Claudine André vient d'être élue Femme en or 2011 dans la catégorie Environnement. Elle succède ainsi à l'architecte Françoise-Hélène Jourda...

Fabienne Broucaret

— 

Claudine André est installée depuis des années au Congo et se dévoue pour les bonobos
Claudine André est installée depuis des années au Congo et se dévoue pour les bonobos — DR/NEOPLANETE

Sorti en avril dernier, le film «Bonobos» d’Alain Tixier a révélé au grand public le combat de Claudine André. Rien ne la destinait à ce rôle de protectrice des bonobos. «Ma première école a été la forêt, raconte-t-elle sur son site Internet. Enfant, je suis arrivée au Congo dans les valises de mon père, qui était vétérinaire. Il m’a donné la chance de découvrir l’harmonie avec la nature, l’équilibre entre la terre, les hommes et les animaux.»

En 1993, c’est un bébé bonobo qui change sa vie pour toujours: Mikeno est déposé au zoo de Kinshasa, où elle travaillait comme volontaire. La direction du zoo met Claudine en garde: il a peu de chances de survie. Mais Claudine relève le défi et s’attache à le sauver.

Après Mikeno, d’autres suivirent, de plus en plus nombreux. En 1998, le «Sanctuaire-Nursery» est créé à Kinshasa, où il restera pendant les années de guerre. En 2002, avec 20 bonobos à sa charge, Claudine déménage dans 35 hectares de forêt à la périphérie de la ville: Lola ya Bonobo est né.

Claudine voit son influence et sa réputation s’étendre à travers tout le Congo. Elle travaille inlassablement à l’éducation des populations pour leur faire découvrir, aimer et respecter les bonobos. Sa réputation dépasse ensuite les frontières du pays. En 2006, elle reçoit le Prix Prince Laurent pour l’Environnement de la Belgique et l’Ordre National du Mérite de la France. Inlassable, elle fait régulièrement des conférences à travers le monde pour faire connaitre le bonobo et alerter l’opinion publique pour sa protection avant qu’il ne soit trop tard.

Interview: Claudine André nous parle de son combat pour les Bonobos