Semaine européenne de la mobilité: bouger autrement et à surtout à plusieurs

© 2011 AFP

— 

Le covoiturage, pratiqué par plus de 3 millions de personnes en France, est disponible sur un simple clic de souris et promu comme l'un des modes de transports durables par l'Ademe et le ministère de l'Ecologie pendant la semaine européenne de la mobilité du 16 au 25 septembre.

Un covoitureur permet d'éviter l'émission, en moyenne, de 1 à 1,2 tonne de CO2 par an, selon les estimations de l'Agence de l'environnement et pour la maîtrise de l'énergie (Ademe). Pourtant le principal argument des utilisateurs est le coût du transport, selon une étude de la MAIF de 2009, 94% des adeptes du covoiturage le font pour des raisons financières.

Plus de 200 services sont disponibles dans l'hexagone, allant de ceux organisés par les entreprises aux multiples sites internet.

Carpooling.com, dont la branche française carpooling.fr existe depuis 2010, passe pour le premier site en Europe avec 16 millions de covoiturages réalisés en 10 ans, ce qui a permis d'éviter l'émission de 530.000 tonnes de CO2.

Réseaux sociaux

Pour un prix moyen de 5 à 7 euros par tranche de 100 km que l'on fixe avec le conducteur, le ou les covoitureurs peuvent depuis peu accéder également à ce service avec leur smartphone grâce à une application Androïd, voire par le biais de leur page Facebook avec l'application Widget.

«L'AJ Auxerre a inscrit notre site en application Widget sur sa page Facebook et sur son propre site internet pour proposer ainsi à ses milliers de supporters de se rendre aux matchs de foot en covoiturage», explique Agnelle Mangeot, chargée de produit de carpooling.fr.

Ce système a aussi permis de nouer des dizaines de milliers d'amitiés, souligne-t-elle. «Et il y a même eu 15 mariages, un monsieur nous a écrit +mon fils a rencontré sa femme dans un covoiturage via votre site+ et nous a envoyé des photos».

«Et puis, cela a l'avantage de fonctionner très bien en dernière minute puisque les annonces sont disponibles jusqu'au moment où les trajets sont effectués, c'est très pratique en cas de grèves», note-t-elle.

Parmi les autres initiatives de la semaine de la mobilité, la ville de Roanne lancera lundi la deuxième édition de télé-réalité locale «Star sans ma voiture». Cinq candidats devront relever le défi de se déplacer pendant cinq jours sans utiliser leur véhicule.