Amsterdam, la ville où le vélo est roi

EUROPE Plus que l'habitude culturelle, la passion du vélo a surtout été rendue possible par une vraie politique publique...

Sarah Nafti

— 

Une vue d'Amsterdam et des traditionnels vélos
Une vue d'Amsterdam et des traditionnels vélos — DR

Avec près de 600.000 vélos pour 750.000 habitants, Amsterdam est LA ville où la petite reine porte le mieux son nom en Europe. Il faut dire que les Pays-Bas est le seul pays à compter plus de vélos que d'habitants - en moyenne 1,11 vélo par personne.

A Amsterdam, il y a plus de 400 kilomètres de pistes cyclables, et quiconque a tenté de les traverser à pied sans regarder s'est vite fait rappeler à l'ordre par les multiples coups de klaxon. Mais une fois la circulation apprivoisée, on découvre un véritable paradis pour les amateurs du deux-roues. 40% des habitants utilisent leur bicyclette comme mode principal de déplacement.

Une vraie politique cycliste

Outre l'habitude culturelle, ce mode de déplacement a aussi été largement soutenu par une politique publique. En effet, la ville est responsable de la majeure partie des équipements utilisés par les cyclistes, les infrastructures routières mais aussi les nombreux parkings à proximité des écoles et autres lieux de vie, indispensables pour que les habitants se servent de leur vélo pour se déplacer.

Amsterdam est ainsi la ville des Pays-Bas qui consacre le budget le plus important aux infrastructures cyclistes : environ 27 euros par an et par habitant, soit, en tout, plus de 20 millions d'euros par an.

Encore des efforts prévus

Toutefois, la particularité à Amsterdam, c'est que la politique cycliste incombe aux quatorze quartiers urbains, qui mettent en œuvre leur propre politique, ce qui peut poser des problèmes de coordination du réseau. Pour y remédier, la ville compte un service de l'infrastructure, de la circulation et des transports. 60 fonctionnaires sont chargés d'harmoniser la politique cycliste.

Et les efforts de la ville ne sont pas terminés. Parmi ses préoccupations, l'augmentation du nombre de parkings, la diminution des vols (environ 40000 par an) ou encore l'amélioration de la sécurité routière. Mais comme la plupart des automobilistes sont aussi des cyclistes, les conflits sont moins fréquents et les routes déjà largement moins dangereuses qu'en France. Dans ce pays roi du deux-roues, 80% des habitants font du vélo au moins une fois par semaine, et 60% trois fois par semaine.

Pour les amoureux de la petite reine qui veulent découvrir Amsterdam, le site internet amsterdam-velo.com propose des visites guidées en français ou néerlandais, à faire à vélo