Saisie de 700 défenses d'éléphants en Malaisie, plaque tournante du trafic

© 2011 AFP

— 

Les autorités malaisiennes ont découvert près de 700 défenses d'éléphants dans un bateau en partance pour la Chine, dernière saisie en date qui montre que la Malaisie est devenue une plaque tournante dans le trafic d'ivoire, a annoncé ce mardi un porte-parole des douanes. Les inspecteurs des douanes ont trouvé 695 défenses d'éléphants, d'une valeur de trois millions de ringgits (714.000 d'euros) vendredi à Klang, le plus grand port de Malaisie, a précisé à l'AFP Zainul Abidin Taib, haut responsable des douanes.

Les défenses étaient dans deux conteneurs censés transporter du plastique recyclé, en provenance de Dar es Salaam, en Tanzanie, a-t-il ajouté. Des groupes criminels organisés, non identifiés, sont derrière plusieurs tentatives d'introduire en contrebande des défenses en Malaisie, selon lui. «Il est de notre responsabilité de mettre fin à ce trafic d'ivoire. Le monde qualifie la Malaisie de plaque tournante» pour les défenses d'éléphants, a ajouté Zainul Abidin Taib.

Le trafic d'ivoire en progression constante depuis 2004

Fin août, la police tanzanienne de l'archipel de Zanzibar avait saisi plus de mille défenses d'éléphants cachées dans un conteneur, apparemment destinées à être livrées en Malaisie. Quelques jours plus tard, près de 800 défenses, représentant deux tonnes d'ivoire de contrebande, avaient été découvertes à Hong Kong dans un navire en provenance de Malaisie. Le trafic d'ivoire est en progression constante depuis 2004, notamment à cause de la demande de la Chine.

Le commerce international de l'ivoire est interdit depuis 1989. Ces dernières années, les trafiquants asiatiques se sont tournés vers l'eldorado des immenses réserves africaines.