Les idées de la capitale verte européenne entrent en gare à Paris

EXPO Le «Train des idées», en gare d'Austerlitz du 1er au 4 septembre, présente les actions de la ville de Hambourg qui lui ont valu le titre de Capitale verte européenne 2011...

Audrey Chauvet

— 

Le Train des idées de la capitale verte européenne, Hambourg, est entré en gare d'Austerlitz, à Paris, le 1er septembre 2011.
Le Train des idées de la capitale verte européenne, Hambourg, est entré en gare d'Austerlitz, à Paris, le 1er septembre 2011. — A.Chauvet - 20 Minutes

Ce train-là reste à quai mais pourrait nous emmener très loin. Le «Train des idées», mis sur les rails par la ville de Hambourg pour essaimer les actions en faveur de l’environnement qui lui ont valu d’être élue Capitale verte européenne 2011, est un concentré de ce que pourrait être la ville du futur. Belle, écologique et agréable à vivre, la ville «parfaite» est en exposition du 1er au 4 septembre en gare d’Austerlitz, à Paris.

Un ambassadeur roulant

A partir de ce qui a été fait à Hambourg et des initiatives couronnées de succès dans plusieurs grandes villes européennes (Barcelone, Amsterdam, Paris…), le «Train des idées» est une source d’inspiration pour les 18 capitales et grandes métropoles européennes dans lesquelles il s’arrête, y compris Paris. «Une des idées qui mériterait d’être explorée à Paris est le classement de certains sites en zone Natura 2000, confie Denis Baupin, maire-adjoint de Paris chargé du développement durable, de l’environnement et du plan climat, à l’issue de l’inauguration de l’exposition. Est-ce qu’à Paris certains espaces pourraient l’être, comme les bois ou les ceintures, pour bénéficier d’une meilleure protection?»

Le maire-adjoint est également séduit par le métro hambourgeois, qui fonctionne entièrement à l’énergie renouvelable grâce à un fournisseur d’électricité verte: «C’est une excellente idée à transmettre à la RATP. Ce serait à la fois utile et symbolique, et renforcerait l’idée que les transports collectifs sont bons pour l’environnement.»

Hambourg comme si vous y étiez

Paris a aussi donné des idées à Hambourg: Holger Lange, conseiller d’Etat au ministère du développement urbain et de l’environnement de la ville d’Hambourg, dit avoir «copié avec plaisir le système du Vélib’ parisien» et attend de voir les résultats de l’expérience Autolib’. En parcourant l’exposition, de wagon en wagon, on peut simuler une balade en vélo ou en métro grâce à des vidéos qui nous emmènent à la découverte des nombreux espaces verts de Hambourg. Les enfants peuvent faire chanter tous les animaux qui peuplent ces parcs ou jouer au petit chimiste en comparant la composition des eaux des grands fleuves européens.

75% des Européens vivent dans les villes, leur donnant ainsi une responsabilité importante dans la maîtrise de la consommation d’énergie, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’atteinte des objectifs du plan climat européen, le «3 fois 20»: 20% d’énergies renouvelables, 20% d’émissions de CO2 en moins et une efficacité énergétique accrue de 20%. La Ville de Paris a elle décidé d’aller au-delà en visant le «3 fois 25».  «Les villes sont un laboratoire d’idées, se félicite Holger Lange. Même si Hambourg n’est pas encore un paradis écolo, elle peut et doit s’améliorer.»

Accès libre, voie 19 de la gare d’Austerlitz, à Paris, du 1er au 4 septembre.