Des chevaux sauvages vont être réintroduits en Bulgarie

© 2011 AFP

— 

Des tarpans, chevaux sauvages disparus de la nature européenne au 19e siècle, seront réintroduits dans la chaîne montagneuse des Rhodopes, dans le sud-est de la Bulgarie, dans le cadre d'un projet bulgaro-néerlandais, ont annoncé mercredi des experts. «Douze tarpans originaires des Pays-Bas seront transportés dimanche prochain à Kroumovgrad (sud-est). Ils seront élevés dans un espace clos pour s'adapter aux conditions montagneuses de la Bulgarie», a déclaré à l'AFP Stefan Avramov, expert en biodiversité auprès du programme bulgaro-hollandais de protection de la nature «Le nouvel or thrace» (The new thracian Gold).

Les tarpans ont disparu de la nature sauvage il y a 100-150 ans. Les derniers ont été capturés en Pologne et élevés avec des chevaux dans les années 1930 par des paysans polonais. Ils ont plus tard été réintroduits aux Pays-Bas et de là dans l'est de la France, dans le nord de l'Allemagne, en Angleterre, en Belgique et en Lituanie, a indiqué l'expert à l'AFP.

Les chevaux devront apprendre à se protéger des loups

A leur arrivée en Bulgarie, les tarpans seront protégés pendant un an dans un espace clos graduellement élargi, a déclaré Johan Bekhauis de la fondation hollandaise ARK. «Aux Pays-Bas ils n'ont jamais vu de rocher, ni de montagne. Ils doivent s'adapter au paysage, à la végétation et apprendre à se protéger des loups», a-t-il dit. Des juments bulgares seront mises en contact avec les tarpans et doivent partager leur expérience pour se protéger des loups. «Le partage de l'expérience est la meilleure façon d'apprendre à se protéger», a estimé Johan Bekhauis.

Sa fondation ARK, ainsi qu'une autre organisation néerlandaise, Avalon, mettent à disposition de la Bulgarie des fonds recueillis par une loterie aux Pays-Bas dans le cadre de ce projet de protection de l'environnement, du développement de l'agriculture bio et du tourisme écologique.