En Grande-Bretagne, il y a une vie après la pollution

BIODIVERSITE Suite à un programme national de remise en état des rivières, truites saumons et loutres ont réapparu dans une dizaine de cours d'eau, dont certains étaient déclarés biologiquement morts...

© 2011 AFP

— 

La Tamise
La Tamise — RUFFER/CARO FOTOS/SIPA

Truites, saumons et loutres s'ébattent dans des rivières autrefois véritables égouts à ciel ouvert: l'Agence britannique de l'environnement a publié mardi une liste des dix rivières dont la qualité de l'eau s'est le plus améliorée ces dernières années.

Les dix rivières sont localisées un peu partout, de la Tyne au nord à la rivière Dee à l'ouest et à la Tamise qui traverse Londres. Cette dernière, déclarée «biologiquement morte» dans les années 50, a fait l'objet d'un travail considérable, au point d'être distinguée par un prix international (Theiss Riverprize).

La Tamise accueille 125 espèces de poissons

Depuis avril 2005, 500 projets de restauration d'habitats naturels ont été menés, et 90 km de la Tamise remis en état. Des réglementations plus strictes ont encadré les rejets industriels. Résultat: la Tamise accueille 125 espèces de poisson et le promeneur aura plaisir à parcourir le «Thames Path National Trail» qui longe notamment le château de la reine à Windsor. Dans le sud du pays de Galles, les rivières étaient autrefois noires de charbon, et si polluées «qu'aucune vie n'y subsistait jusqu'aux années 1980», selon l'Agence de l'environnement. La fermeture des mines il y a 30 ans et les travaux de restauration de la qualité de l'eau ont permis le retour des saumons, loutres, truites et anguilles dans la rivière Taff. Une championnat de pêche s'y est déroulé il y a deux ans.

La liste complète comprend les rivières Tyne, Waer, Mersey, Dee, Stour, Nar, Taff, Thames, Wandle et Darent. «Les rivières britanniques sont en meilleure santé qu'elle l'ont été depuis 20 ans», a commenté Ian Barker, de l'Agence de l'environnement. «Mais il reste encore plus à faire, nous avons des projets pour 9.500 miles (15.285 km) de rivières en Angleterre et dans le pays de Galles d'ici 2015, soit la distance du Royaume Uni à l'Australie». Un directive européenne prévoit que les rivières atteignent un «bon état» écologique d'ici 2015. Le ministère de l'environnement britannique a affecté en avril 110 millions de livres à la qualité des rivières.

Indice d'amélioration, la loutre a fait un retour massif: en 30 ans, le nombre de rivières abritant des loutres d'Europe a été multiplié par dix, selon une étude menée entre juillet 2009 et mars 2010 sur 3.327 rivières anglaises. Les loutres s'ébattent dans 58,8% des sites examinés, contre 5,8% en 1977-1979.