Blackstone investit des milliards dans l'éolien off shore en Allemagne

© 2011 AFP

— 

Le fonds américain Blackstone a annoncé vendredi vouloir investir des milliards d'euros dans l'énergie éolienne en mer en Allemagne, un marché qu'il considère comme lucratif en raison de l'abandon prévu du nucléaire.

Blackstone a révélé à Berlin avoir bouclé le financement, pour un montant de 1,2 milliard d'euros, d'un parc éolien en mer du Nord, présenté comme "le plus grand" d'Allemagne, et avoir obtenu un permis de construire pour un autre parc d'un coût estimé à 1,3 milliard d'euros.

Le premier parc, de 80 éoliennes construites par l'industriel allemand Siemens, doit être achevé en 2013. Le second, de 64 éoliennes, doit voir son financement bouclé en 2013, pour une fin des travaux prévue en 2016.

James Foley, l'un des dirigeants de Blackstone, cité dans un communiqué, a salué "l'effet bénéfique qui se manifeste quand des capitaux privés s'associent avec l'Etat, l'industrie et les entreprises."

"Sans (la banque d'investissement publique, ndlr) KfW, tout cela ne serait pas possible", a renchéri Sean Klimczak, directeur exécutif chez Blackstone, lors d'une conférence de presse à Berlin.

"Nous espérons que notre arrivée sur le marché donne un signal aux investisseurs", a-t-il ajouté, en estimant que les éoliennes off shore devraient garantir "des retours sur investissement décents."

"Il y a des risques, ça n'a rien à voir avec l'implantation d'une éolienne dans une cour de ferme. Notamment le vent, qui est toujours imprévisible même après des milliers de simulations, et bien sûr la construction" d'éoliennes à des dizaines de kilomètres des côtes, a-t-il ajouté.

"Le grand problème n'est pas le savoir-faire industriel, c'est la connexion au réseau" électrique allemand, a estimé pour sa part Peter Giller, qui pilote les projets éoliens de Blackstone en Allemagne.

Le développement des éoliennes en mer va obliger l'Allemagne à développer à grande vitesse un réseau pour amener l'électricité produite au nord du pays, vers les pôles d'activité économique situés au sud.