Japon: Des tests de radioactivité bientôt menés sur du riz

Reuters

— 

Des tests vont être menés sur des cultures de riz dans plus d'une dizaine de préfectures du Japon afin d'en mesurer le taux de césium radioactif, ont annoncé lundi des responsables du ministère de l'Agriculture quatre mois après le début de la crise nucléaire à la centrale de Fukushima-Daiichi.

Au moins quatorze préfectures situées dans le nord et l'est de l'archipel, où près de 40% du riz du pays est cultivé, vont mener des tests. Si le niveau de césium mesuré dépasse le cap des 500 becquerels/kg, les livraisons de riz seront interrompues, ont indiqué ces responsables.

Le gouvernement japonais a annoncé mi-juillet la suspension de toute livraison de boeuf provenant de Fukushima après avoir découvert que la viande demi-millier de bovins ayant ingéré de la nourriture contaminée par des radiations nucléaires avaient été livrée à travers le pays. Cette découverte alimente les inquiétudes depuis le séisme et le tsunami du 11 mars qui ont endommagé la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, située sur la côte nord-est.