Pluie d'oiseaux morts à La Réunion

ANIMAUX Après les Etats-Unis au début de l'année, l'Ile de La Réunion vient de vivre à son tour un phénomène de pluie d'oiseaux morts. Une soixantaine de specimen ont été trouvés dimanche 31 juillet gisant à terre...

M.B.

— 

Ramassage d'oiseaux morts le 1er janvier 2011, à Beebe, dans l'Arkansas.
Ramassage d'oiseaux morts le 1er janvier 2011, à Beebe, dans l'Arkansas. — Warren Watkins/AP/SIPA

Cardinaux, béliers, moineaux… Une pluie d’oiseaux morts s’est abattue dimanche 31 juillet à Saint-Benoît, sur l’île de La Réunion. Elle a débuté vers 13h et s’est poursuivie tout l’après-midi. C’est une famille de Bras-Fusil, sur la commune de Saint-Benoît, qui a donné l’alerte, rapporte le site du Journal de l’île de La Réunion.

Une soixantaine d’oiseaux ont ainsi été retrouvés à terre, certains déjà morts, d’autres agonisant. Des scientifiques se sont immédiatement rendus sur place pour enquêter sur l’origine de cette hécatombe. Ils ont suggéré la piste d’un empoisonnement, suite à la propagation d’un produit chimique. La Direction des services vétérinaires (DSV) devrait faire toute la lumière sur cette étrange affaire.

Ce n’est pas la première fois que se produit une telle scène. Au début de l’année les Etats-Unis avaient également connu une pluie d’oiseaux morts de très grande ampleur. Plus de 5.000 oiseaux, des carouges à épaulette, avaient été trouvés sans vie dans la ville de Beebe, dans l’Arkansas, puis en Louisiane. La piste d’un mouvement de panique, dans la nuit de la Saint-Sylvestre, les conduisant à se cogner contre les murs et les arbres, avait alors été évoquée.