La morue est de retour au Canada

A.C.

— 

L’interdiction de pêcher la morue, en vigueur depuis le début des années 1990 au large du Canada, a fini par payer, rapporte le New Scientist. Les scientifiques ont relevé un nombre croissant de ces poissons dans les eaux d’Amérique du Nord, alors que l’espèce y avait quasiment disparu il y a une vingtaine d’années.

«La morue a regagné près d’un tiers de sa population, et le haddock est remonté à des niveaux historiques», explique Brian Petrie, du Bedford Institute of Oceanography, qui suit l’évolution des bancs de poissons depuis 1970. L’interdiction de pêche à la morue et au haddock est en vigueur depuis 1992 au Canada. Elle a également bénéficié aux capelans et aux harengs, petits poissons dont les deux espèces menacées se nourrissent. Mais ces petits poissons, friands de plancton, sont aussi gourmands des œufs et larves de morue, ce qui a ralenti la croissance de la population. Malgré cette nouvelle menace, les morues ont fait leur retour sur les côtes canadiennes, pour la plus grande joie des pêcheurs qui pourront sûrement les pêcher dans les prochaines années.