La stabilisation de la situation à Fukushima suit le calendrier prévu

avec Reuters

— 

Tepco a annoncé ce vendredi que les travaux de stabilisation de la centrale de Fukushima avaient débuté jeudi soir, conformément au calendrier prévu. De l’azote a été injecté dans les réacteurs 1, 2 et 3 afin d’éviter les explosions d’hydrogène. Un nouvel échéancier des travaux de stabilisation sera présenté le 19 juillet.

 

Pas de délais pour les tests de résistance

L'Agence nationale de sûreté nucléaire et industrielle japonaise (Nisa) ne peut, elle, pas indiquer le temps que prendront les tests de résistance auxquels sont soumis les réacteurs nucléaires japonais, a-t-on appris vendredi de source officielle. Ces tests doivent notamment déterminer la capacité de résistance des centrales japonaises face à des catastrophes naturelles majeures, à l'image du séisme et du tsunami dévastateurs qui ont provoqué le 11 mars dernier l'accident de la centrale de Fukushima-Daiichi.

Actuellement, seuls 19 des 54 réacteurs du pays produisent de l'électricité. Les autres ont été fermés pour maintenance ou vérification, et le gouvernement redoute des pénuries lors des pics de consommation de l'été. Avant la catastrophe du 11 mars, 30% de l'électricité japonaise provenait du nucléaire.