Quatre randonneurs interpellés dans la zone d'exclusion contaminée de Tchernobyl

© 2011 AFP

— 

Quatre touristes russes ont été interpellés en Ukraine après avoir illégalement pénétré dans la zone d'exclusion contaminée autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl où il faisaient une randonnée depuis deux jours, a indiqué jeudi la police régionale. Les quatre Moscovites, âgés de 25 à 36 ans, se sont aventurés dans cette zone contaminée avant d'être interpellés dans un village abandonné près de la ville fantôme de Pripiat, située à trois kilomètres de la centrale, a précisé la police dans un communiqué.

Les hommes n'ont pas pu échapper aux policiers, leurs pieds s'étant fortement écorchés pendant cette randonnée, selon la même source. Un des Russes a expliqué avoir déjà visité ce territoire en qualité de touriste dans le cadre d'un voyage organisé mais n'avoir pas apprécié le contrôle des organisateurs. Le jeune homme a alors décidé de pénétrer dans la zone avec ses amis, sans encadrement, selon la même source. Les quatre touristes avaient sur eux un stock de nourriture et d'eau potable, ainsi que deux couteaux de chasse. Ils ont déjà payé 1.500 hryvnias (130 euros) d'amende et pourraient être visés par une enquête judiciaire.

La centrale de Tchernobyl, théâtre de la pire catastrophe du nucléaire civil, est située à une centaine de kilomètres au nord de Kiev, près de la Russie et du Bélarus. Le réacteur numéro 4 a explosé en avril 1986, contaminant une bonne partie de l'Europe et surtout ces trois républiques de l'URSS. Le dernier réacteur a été fermé en 2000. Fortement contaminée, la zone d'explusion qui entoure la centrale dans un rayon de 30 kilomètres et d'où la population a été évacuée après l'explosion, reste toujours inhabitée, mais des touristes peuvent y accéder lors de voyages organisés sous le contrôle du gouvernement ukrainien.