Santiago du Chili asphyxiée par la pollution

VIDEO Dans la capitale chilienne, la nappe de brume grise est responsable d'affections respiratoires chez les enfants...

© 2011 AFP

— 

La colline de San Cristobal, à Santiago du Chili, recouverte par la pollution le 9 juin 2011.
La colline de San Cristobal, à Santiago du Chili, recouverte par la pollution le 9 juin 2011. — AFP PHOTO / MARTIN BERNETTI

Perchée dans les Andes, la capitale chilienne étouffe sous un épais nuage de pollution. La géographie, l'activité industrielle et une population de six millions d'habitants ont fait de l'air de Santiago l'un des plus irrespirables d'Amérique du Sud, et les enfants sont en première ligne: les maladies respiratoires ont explosé et la situation médicale devient préoccupante.