L'arnica, l'or des montagnes

PLANTES De la famille des astéracées, comme la camomille ou le souci, l'arnica est une frêle fleur jaune sauvage qui pousse en altitude et fleurit fin juin-début juillet. Si elle constitue depuis le Moyen-âge un remède idéal pour soigner les coups, elle est aussi très prisée des sportifs pour favoriser la récupération musculaire...

Fabienne Broucaret

— 

L'arnica fleurit fin juin-début juillet
L'arnica fleurit fin juin-début juillet — DR

L’arnica made in France

Aussi appelée plantain des Alpes, tabac des montagnes et quinquina du pauvre, cette plante médicinale affectionne les sols acides, les prairies d’altitude maigres, bien exposées, et les climats rudes. Elle se rencontre dans les Alpes, les Pyrénées et dans le Massif Central. Mais aussi et surtout dans la région des Hautes-Chaumes, dans le sud des Vosges. Depuis quelques années, le territoire vosgien de l’arnica s’est considérablement réduit, à cause de l’élevage intensif et de l’augmentation des installations touristiques. Son périmètre couvre aujourd’hui 20 hectares, un territoire qui fait partie du réseau européen Natura 2000 et qui bénéficie de la protection du Parc naturel régional des Ballons des Vosges. Signée en 2007, la Convention Arnica comprend ainsi des consignes précises pour réglementer la période et les volumes de la cueillette. Pour les agriculteurs, la convention définit des normes quant au chargement en bétail des prairies concernées. Tout amendement chimique et traitement phytosanitaire y sont proscrits. Les laboratoires pharmaceutiques doivent eux demander l’autorisation de récolte auprès des communes.

La championne des sportifs

Weleda prélève l’arnica sauvage dans les Vosges depuis plus d’un demi-siècle pour ses préparations pharmaceutiques et cosmétiques. Chaque année, le laboratoire fait appel à une association vosgienne, Vosges Développement, regroupant des producteurs cueilleurs. La marque soutient aussi un projet de récolte dans les monts Apuseni, en Roumanie. Garantissant une gestion durable de l’arnica montana, il bénéficie du soutien du WWF.

L’huile de massage de Weleda est élaborée à partir d’extrait d’arnica, d’huiles d’olive et de tournesol bio, de l’extrait de feuilles de bouleau bio et des huiles essentielles de lavande ou encore de romarin (à partir de 7,90 € les 50ml). Il existe aussi beaucoup de pommades contenant de l’arnica, et on l’utilise également sous forme de granules homéopathiques en prévention et traitement des hématomes.

Après l’effort, le réconfort

Avant l’activité sportive, l’huile de massage à l’arnica s’applique en frictions rapides, en complément de l’échauffement, pour limiter les contractions musculaires. Après l’activité sportive, elle prévient l’apparition de courbatures, via des massages amples et lents.

Découvrez les vertus de l’aloe vera