La première centrale solaire voit le jour en Israël

Reuters

— 

La société israélienne Arava Power a présenté dimanche au public la première centrale solaire commerciale du pays et annoncé la création de dizaines de sites similaires d'ici la fin 2014 pour un coût qui pourrait avoisiner les 1,4 milliard d'euros.

Située dans le kibboutz de Keturah, dans le désert du Néguev, la centrale de 4,95 mégawatts est le premier des 50 champs solaires photovoltaïques qu'Arava a l'intention d'établir dans les trois prochaines années.

«Arava envisage de construire près de 50 centrales solaires pour produire plus de 400 mégawatts, pour un coât d'investissement de près de deux milliards de dollars (1,4 milliard d'euros)», a dit à Reuters David Rosenblatt, la vice-président de l'entreprise dont l'Allemand Siemens détient 36% du capital.

Israël s'est fixé comme objectif d'obtenir 10% de son électricité à partir d'énergies renouvelables d'ici 2020. Mais des désaccords au sein du gouvernement sur la façon de procéder pour atteindre cet objectif pourraient retarder le projet d'Arava.

La compagnie israélienne a besoin que le gouvernement relève son quota concernant la production d'énergie solaire, ce qui selon Areva pourrait intervenir d'ici la fin du mois.