Les poissons victimes de la sécheresse

SECHERESSE La Fédération nationale de la pêche en France (FNPF) a fait part lundi de son inquiétude pour les poissons des rivières...

© 2011 AFP
— 
A cause de la sécheresse, la terre est craquelée à certains endroits, comme ici près d'Ancenis en Loire Atlantique, le 22 mai 2011.
A cause de la sécheresse, la terre est craquelée à certains endroits, comme ici près d'Ancenis en Loire Atlantique, le 22 mai 2011. — JS EVRARD/SIPA

La Fédération nationale de la pêche en France (FNPF) a fait part lundi de sa vive inquiétude sur la situation des poissons des rivières victimes de la sécheresse. «Les précipitations sont déficitaires par rapport aux normales saisonnières sur la majeure partie du pays et nombre de rivières connaissent une réduction alarmante de leur débit», a indiqué la FNPF dans un communiqué. «En Eure-et-Loire et en Charente, des «opérations sauvetages» où les poissons sont prélevés des rivières pour être mis ailleurs sont déjà en cours», a précisé à l'AFP Julie Miquel, de la FNPF. «C'est exceptionnel en plein mois de mai!», a-t-elle ajouté.

«De nombreux autres poissons vont mourir»

«Nous attendions tous de vraies mesures de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'écologie, lors du Comité national sécheresse qui s'est tenu la semaine dernière mais elle n'a rien annoncé comme mesure immédiate», a-t-elle regretté. «Si rien n'est fait, d'ici le mois de juin, d'autres rivières seront à sec et de nombreux autres poissons vont mourir», a-t-elle mis en garde.

Selon la Fédération de pêcheurs, dès cet hiver, dans plusieurs départements, les élus des Fédérations avaient déjà alerté les instances locales d'un déficit hydrique important nécessitant la création d'arrêtés préfectoraux pour limiter l'utilisation de l'eau.