Une centrale de 79.000 panneaux photovoltaïques dans les Alpes-de-Haute-Provence

ENERGIE C'est sur un site ensoleillé et à 850 mètres d'altitude qu'Enfinity inaugure ce jeudi l'un des plus grands parcs photovoltaïques de l'hexagone...

Mi.B

— 

Le parc solaire des Mées, près d'Aix en Provence.
Le parc solaire des Mées, près d'Aix en Provence. — DR

Après deux mois de pleine activité, le parc de panneaux photovoltaïque des Mées, dans les Alpes-de-Haute-Provence, sera officiellement inauguré ce jeudi, à l’occasion des Journées européennes du solaire. Il s’agit en réalité de deux parcs, l’un de 6MW l’autre de 12 MW, fournissant l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 8.700 familles.

Le site a été choisi par l’entreprise Enfinity et le Conseil général pour «son ensoleillement remarquable, et parce qu’il se situe sur une colline». Cela permet aux panneaux de «bénéficier d’une température en-dessous de celle que l’on trouverait en bord de mer, or nous savons que plus la température augmente, plus le rendement des panneaux baisse.»

Et Enfinity ne s’est pour l’instant pas trompé, puisque les premiers résultats «donnent des rendements supérieurs de 10 à 15% par rapport à nos prévisions.» L’entreprise a cherché à «optimiser au mieux l’espace». Les 79.000 panneaux photovoltaïques s’étalent sur 36 hectares, «et nous avons fait en sorte qu’ils s’intègrent au paysage».

D’un investissement total de 60 millions d’euros, le site devrait être rentabilisé au bout «de 12-13 ans». Les modules sont entièrement chinois: «les matériaux européens sont 30 à 40% plus chers» justifie José Chaves, Directeur technique d’Enfinity. «Mais nous n’avons pas choisi le moins cher du marché pour autant. En moyenne un module perd 20% de rentabilité en vingt ans, contre 15% pour ce modèle».

Enfinity, qui emploie une trentaine de personnes à Aix-en-Provence, a d’autres projets de centrales photovoltaïques en France. « Mais suite au nouveau cadre législatif pour le photovoltaïque décidé par le gouvernement, tout est gelé pour l’instant. Nous attendons de connaître les nouvelles modalités, et nous adapterons l’entreprise en fonction.»