Le bois de Vincennes apte à accueillir les gens du voyage, pas le bois de Boulogne

Mickaël Bosredon

— 

Le bois de Boulogne, situé dans l'ouest parisien
Le bois de Boulogne, situé dans l'ouest parisien — AFP/JEAN-PIERRE MULLER

Pour accueillir les «gens du voyage» à Paris, le bois de Vincennes semble être un meilleur site que le bois de Boulogne. La commission départementale de la nature, des paysages et des sites, a décidé ce 28 avril de retoquer le projet d’une aire accueil dans le bois de l’ouest parisien, mais a approuvé le projet situé dans le bois de l’est… Ce sont les élus UMP, et les représentants de l’Etat siégeant au sein de la commission, qui ont voté contre.

Cette décision a provoqué la colère du maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), qui défendait les deux projets. Il rappelle d’ailleurs «qu’en 2004 la Ville de Paris a signé avec l’Etat un schéma départemental pour l’accueil des gens du voyage. Ce schéma nous engage conjointement.» L’élu «déplore ce vote sur un projet pourtant élaboré en concertation avec les services préfectoraux» et s’interroge: «il est surprenant de constater que ce qui vaut dans le bois de Vincennes ne vaudrait pas dans le bois de Boulogne alors même que les projets présentent les mêmes exigences en termes de qualité paysagère et environnementale mais aussi de réversibilité des équipements.»

La préfecture de la région Ile-de-France explique que  pour l’aire du bois de Boulogne «la commission des sites a émis un avis défavorable (10 voix contre, 5 pour, 1 abstention) au regard des contraintes du Plan de prévention des risques d’inondation interdisant toute implantation nouvelle, ainsi que de la nécessité de poursuivre la remise en état de ce secteur particulièrement sensible, engagée depuis plusieurs années.»

Ces deux aires représentent une capacité de 28 caravanes sur 5.300 m2 pour celle du bois de Vincennes, et 36 caravanes sur 6.700 m2 pour celle du bois de Boulogne. La décision finale d’implantation relèvera du ministère de l’Ecologie, chargé des sites et paysages.

<<< En raison des débordements systématiques sur ce genre de sujets, cet article est fermé aux commentaires...