230 millions d'hectares de forêts pourraient disparaître d'ici à 2050

FORETS Le climat et la biodiversité en seraient les premières victimes selon une étude du WWF...

© 2011 AFP

— 

Vue aerienne de la foret amazonienne en Guyane.
Vue aerienne de la foret amazonienne en Guyane. — MEIGNEUX/SIPA

230 millions d'hectares de forêts sont menacés de disparition d'ici 2050 selon une étude du Fonds mondial pour la nature (WWF) publiée mercredi, ce qui aurait des conséquences dramatiques sur le climat, la diversité des espèces et le développement économique d'après le WWF. Le WWF appelle les acteurs politiques et économiques à arrêter la déforestation au niveau mondial et la dégradation des milieux forestiers d'ici 2020.

«Les forêts offrent des moyens de subsistance à l'Homme et aux espèces naturelles, mais aussi des ressources à de nombreuses entreprises. C'est pourquoi la rapide déforestation menace aussi l'économie, c'est pourquoi l'arrêt de la déforestation ne doit pas être seulement l'objectif de la sphère politique», a déclaré Philipp Göltenboth, responsable forêt à WWF Allemagne, cité dans un communiqué.

Le WWF réclame une utilisation durable des ressources forestières. «Des alternatives profitables apparaissent dès que les responsables économiques et politiques coopèrent, souligne le WWF, citant l'exemple d'un projet à Bornéo (Indonésie) sur 220.000 ha. L'étude a été réalisée à l'occasion de l'année internationale des forêts.