Marée noire: BP poursuit Transocean et réclame 40 milliards de dollars

ENVIRONNEMENT Et lui réclame au moins 40 milliards de dollars (27,4 milliards d'euros) de dédommagement...

Reuters

— 

La marée noire a atteint les côtes de la Louisiane le 19 mai 2010.
La marée noire a atteint les côtes de la Louisiane le 19 mai 2010. — Hans Deryk / Reuters

Un an après la marée noire du golfe du Mexique, BP va poursuivre en justice Transocean, le propriétaire de la plate-forte de forage Deepwater Horizon, et réclamer au moins 40 milliards de dollars (27,4 milliards d'euros) de dédommagement.

>>Notre diaporama sur les grandes marées noires dans l'histoire est par là

Le géant pétrolier britannique a également engagé une procédure contre Cameron International pour négligence, estimant qu'un système de sécurité conçu par le groupe américain n'avait pas permis d'éviter la catastrophe. Les deux plaintes ont été déposées mercredi devant un tribunal fédéral de la Nouvelle-Orléans, un an jour pour jour après l'explosion de la plate-forme pétrolière, qui avait fait 11 morts.

Négligence

Près de cinq millions de barils de brut s'étaient alors répandus dans les eaux du golfe après le naufrage de la plate-forme et BP risque de devoir verser plusieurs dizaines de milliards de dollars de réparations. Le groupe pétrolier accuse Transocean de négligence, affirmant que la plate-forme de forage n'était «pas adaptée» à une activité en mer. «Voilà les faits: le 20 avril 2010, tous les systèmes de sécurité et toute la procédure de contrôle du puits sur Deepwater Horizon ont échoué, provoquant la catastrophe», déclare BP.

Transocean a qualifié cette action en justice de «tentative désespérée» de BP pour revenir sur un contrat selon lequel la compagnie pétrolière doit assumer la pleine responsabilité de la pollution et des coûts environnementaux. «La plainte est spécieuse et excessive», déclare Transocean dans un communiqué.

De son côté, Cameron n'a pas répondu sur le fond, se contentant de souligner que mercredi était la date butoir pour que les sociétés impliquées dans la catastrophe engagent des procédures les unes contre les autres. BP a indiqué avoir passé une provision de 40,9 milliards de dollars avant impôt en 2010 pour faire face à la marée noire.